Le solfège sacré ou ancien

Les sons stimulent la conscience

Les fréquences, les sons induisent des images qui stimulent et structurent la conscience, c’est sans doute la cause de la réapparition du solfège sacré.

L’origine de l’ancienne échelle du solfège remonte à l’hymne de saint Jean-Baptiste. Cet hymne a pour particularité que les six premières lignes commencent respectivement par les six premières notes successives de la gamme et donc, la première syllabe de chaque ligne est chantée sur une note d’un degré plus élevé que la première syllabe de la ligne précédente. Le solfège original a été développé par un moine bénédictin, Guido d’Arezzo (991 à 1 050). Il permettait aux chanteurs d’apprendre plus facilement les chants. Aujourd’hui, nous savons que l’échelle du solfège de notes ascendantes est attribuée aux syllabes Do-Re-Mi-Fa-Sol-La-Si. L’échelle d’origine était de six notes ascendantes, affectées à Ut-Re-Mi-Fa-Sol-La. Les syllabes pour l’échelle ont été prises à partir d’un hymne saint Jean-Baptiste, Ut Queant Laxis.

On découvrit que la syllabe UT, ne se terminant pas par une voyelle, était peu apte à être chantée. C’est pourquoi on la remplaça par DO de Dominus (du latin maître, Dieu). Le UT Quent laxis (français : pouvoir).

Par d’autres recherches, nous apprenons que la septième note, SI, ne reçut son nom qu’au xvIe siècle par la contraction du S, de Sancte et du J, de Johannes. Ces changements ont considérablement modifié les fréquences chantées par les populations. Les modifications ont également affaibli l’impact spirituel des hymnes de l’Eglise notamment, traduisant une vision conceptuelle. En d’autres termes, chaque fois que vous chantez un psaume, c’est de la musique pour les oreilles. Mais il était à l’origine destiné à être la musique pour l’âme.

Ces fréquences ont été redécouvertes par le Dr Joseph Puleo comme décrit dans le livre des Codes de guérison pour l’apocalypse biologique par le Dr Leonard Horowitz. Nous leur devons une immense gratitude pour le rôle qu’ils ont joué en ayant retrouvé ces fréquences perdues pour l’humanité.

Le Dr Puleo a été intuitivement guidé afin de trouver le modèle des six codes dans le Livre des Nombres, chapitre 7, versets 12 à 83. Une fois déchiffrés, en utilisant l’ancienne méthode de Pythagore de réduction des numéros de versets vers des chiffres entiers, les codes ont révélé une série de six fréquences sonores électromagnétiques qui correspondent aux six notes disparues de la gamme des anciens solfèges. Elles ont été utilisées pour les chants Grégoriens. Ces fréquences permettent des changements positifs. On leur attribue également des pouvoirs d’harmonisation. Chanter les tons en latin était très puissant dans la guérison, dans l’éveil spirituel et permettait d’accéder à des niveaux plus profonds de la conscience.

Les fréquences du solfège sacré sont maintenant de plus en plus connues. Leur écoute se diffuse sur le champ d’information autour du corps puis vers le subconscient.

Les 9 fréquences standard :

174 Hz (=3)

285 Hz (=6)

1ère. Ut = 396 Hz (=9) (Ut quent laxis)

2ème. Re = 417 Hz (=3) (Resonare fibris)

3 ème. Mi = 528 Hz (=6) (Mira gestorum)

4 ème. Fa = 639 Hz (=9) (Famuli tuorum)

5 ème. Sol = 741 Hz (=3) (Solve polluti)

6 ème. La = 852 Hz (=6) (Labii reatum)

7 ème. Si 963 Hz (=9) (Sisancte Johnnes)

 

Comme il est écrit, l’échelle solfège ancien a six tons, suivant le modèle établi par ces sonorités originales, des fréquences supplémentaires peuvent être calculées. Il y a trois fréquences qui peuvent être calculées en dessous de la 396 avant de briser le modèle (63, 174, 285) et il y a des fréquences infinies qui peuvent être calculées au-dessus de la 963Hz, (1 074,1 185,1 317 etc.)

Beaucoup de gens font l’expérience de leurs avantages au quotidien. Certains artistes utilisent des fréquences supplémentaires dans leur travail, sans déplaire à ceux qui souhaitent un cadre, plutôt que de laisser place à la créativité et l’inspiration.

Il semblerait que ces fréquences apportent de nombreux bienfaits. J’ai donc mis en ligne ces fréquences sur le net (youtube) et constate de nombreux retours positifs

Fréquence 174 htz

      174Hz

Le plus bas des tons, cette fréquence tend à réduire la douleur physique et renforce l’énergie. Elle donne à nos organes un sentiment de sécurité, de sûreté et d’amour, en les encourageant à faire de leur mieux.

Fréquence 285 htz

      285Hz

Il est attribué à cette fréquence une régénération des tissus dans leur forme d’origine, par une action sur notre aura et nos chakras, en leur envoyant un message pour restructurer les organes endommagés. Il permet aussi de dynamiser notre corps en le rajeunissant.

UT 396 hertz

      396Hz

Cette fréquence a des effets bénéfiques sur les sentiments de culpabilité qu’il nettoie. Il agit sur les blocages cachés, les croyances négatives subconscientes et les idées qui conduisent à notre situation actuelle.

RE 417 hertz

      417Hz

Cette fréquence produit de l’énergie pour apporter des changements, en nettoyant les expériences traumatisantes et les influences destructrices des événements du passé. Lorsque l’on parle de processus cellulaires, le ton Ré encourage la cellule et ses fonctions de façon optimale. Le diapason 417 Hz nous met en contact avec une source inépuisable d’énergie qui nous permet de changer notre vie.

MI 528 hertz

      528Hz

Le ton Mi est un nettoyant de l’ADN. Cette fréquence apporte la transformation et les miracles dans notre vie. Le processus de réparation de l’ADN est suivi d’effets bénéfiques : augmentation de la quantité d’énergie vitale, de la clarté d’esprit, de la conscience, la créativité, l’éveil et donne une profonde paix intérieure. Le diapason Mi active votre imagination, l’intention et l’intuition.

FA 639 hertz

      639Hz

Cette fréquence permet la création de l’harmonie dans nos relations personnelles. Le Fa 639 peut être utilisé pour traiter les problèmes de relations – ceux avec la famille, entre partenaires, des amis, etc. Dans le processus cellulaire, elle peut être utilisée pour encourager la cellule à communiquer avec son environnement. Cette fréquence de l’ancien solfège améliore la communication, la compréhension, la tolérance et l’amour.

SOL 741 hertz

      741Hz

Elle nettoie la cellule contre les toxines en conduisant à une vie plus saine, plus simple et également à des changements dans le régime alimentaire. La fréquence Sol purifie la cellule à partir de différents types de rayonnements électromagnétiques. On lui attribue une application sonore qui résout les problèmes de toute nature. Cette fréquence nous mène également dans la puissance de l’expression de soi, qui se traduit par une vie pure et stable.

LA 852 hertz

      852Hz

Cette fréquence est liée à notre capacité de développement intuitif, tels que les choses cachées, des gens, des lieux. Elle permet d’accéder au développement de l’amour vrai (inconditionnel), ainsi qu’à une plus grande sensibilité aux situations tout en permettant à la cellule de se transformer à un niveau supérieur.

SI 963 hertz

      963Hz

Cette fréquence conduit vers la lumière intérieure en reliant l’infiniment petit à l’infiniment grand, et permet une expérience directe du retour à l’Unité. Elle nous reconnecte avec l’énergie universelle et les énergies du monde spirituel. Elle nous permet d’expérimenter l’unité, notre vraie nature.

Les travaux de Emoto

Voici les travaux du Japonais Dr Masaru Emoto ayant photographié des cristaux d’eaux correspondant aux fréquences Solfeggio :

La fréquence 528 connaît le ton miracle qui apporte des changements remarquables et extraordinaires. Dr Joseph Puleo a analysé la signification du ton en utilisant des dictionnaires de latins et de Webster.

Le ton Mi est défini comme miracle. Une présence extraordinaire qui surpasse tous les pouvoirs humains connus. Des forces sont attribuées à une cause divine et surnaturelle en particulier, à Dieu.

Quelque chose de superbe, d’étonnant, de merveilleux, visant à s’unir à la lumière, conduisant aux (Gestorum = geste), aux mouvements pour exprimer l’émotion, la pensée, l’action, la communication, etc.

La troisième note de cet ancien solfège est la fréquence 528 hertz, qui correspond à la note MI. En latin, elle est l’expression de Mira Gestorum qui signifie littéralement « miracle ». Ce qui peut paraître encore incroyable, c’est qu’aujourd’hui, cette fréquence est utilisée par les biochimistes génétiques pour réparer un ADN cassé.

Le Dr Candace Pert  ajoute que l’énergie et la vibration de cette fréquence pénètrent jusqu’au niveau moléculaire. Selon elle, nos molécules comporteraient 70 récepteurs différents et lorsque vibration et fréquence arrivent à ce niveau, nos molécules commencent à vibrer. Leur vibration, lorsqu’elle se produit à un niveau cellulaire, ouvre les chromosomes et expose l’ADN à ces fréquences.

Des expériences impliquant la présence d’ADN in vitro exposé à différents styles de musique enregistrée ont été faites par Glen Rein du Quantum Biology Research Lab à New York. Quatre styles de musique pour la santé, y compris des chants grégoriens qui utilisent la Gamme de Solfège originel, ont été convertis en ondes audio scalaires jouées par un lecteur CD à des tubes à essai contenant des échantillons d’ADN.

 Les effets de la musique ont été déterminés en mesurant l’absorption de lumière ultra violette par des échantillons d’ADN déposés dans des tubes à essai après avoir été exposés pendant 1 heure à de la musique.

La capacité d’absorption des ultraviolets est considérée avoir un effet significatif sur l’ADN parce que lorsque l’hélice ADN se détend, cela permet une telle absorption.

Les résultats de l’expérience ont montré que l’exposition à des chants grégoriens provoquait une augmentation importante de l’absorption de lumière ultra violette alors que la musique rock n’a aucun effet.

Il a donc été conclu que les vagues sonores de la Gamme de Solfège originel peuvent entrer en résonnance avec notre ADN et peuvent, effectivement, avoir de profonds effets guérissants.

Vous savez peut-être, que chacune des sept notes de la gamme (Do,  Ré, Mi, Fa, Sol, La Si) est reliée plus directement à chacun de mes sept centres d’énergies principaux de notre corps aussi appelé chakras, et chacun de ces chakras est relié à un organe et à un niveau de conscience. Si j’écoute une musique où il y a des sons de tambour à répétition, par exemple, cela fera vibrer davantage mon premier et mon deuxième centre d’énergie qui correspondent respectivement à mes besoins de base, tel que logement et nourriture, tandis que mon deuxième centre d’énergie correspond davantage à la créativité dans la matière et la sexualité.

Il y a ainsi des musiques qui auront pour effet de m’apaiser et d’autres qui auront pour effet de m’agresser, parfois inconsciemment. Certains mantras ou chants spirituels ont la propriété d’activer certains de mes centres d’énergie et peuvent aider à ouvrir ma conscience. Le mot AMEN, par exemple, active les centres d’énergie au niveau du cœur et du troisième œil, situé à la racine du nez entre les sourcils; le mantra AUM active les centres d’énergie du cœur, du troisième œil et du chakra couronne au-dessus de la tête.

3 Commentaires sur “Le solfège sacré ou ancien

  1. Avatar
    Stéphanie Zichy a dit:

    Merci pour cette découverte très intéressante. Je ne connais pas grand chose en musique. mais pouvez vous m’expliquer pourquoi la fréquence du La naturel est de 432 Hz alors que la fréquence que vous donnez pour l’Hymne d’Arezzo de 856 pour le La? ( J’ai vérifié ce n’est pas le double de 432)

  2. Avatar
    loriane Maeck a dit:

    Bonsoir Monsieur,

    Dans le solfège sacré, pour la fréquence 963 Hz, le lien pour l’écoute est la fréquence 936 Hz qui est en générale utilisée pour le nettoyage et l’activation de la glande pinéale. Il y a-t’il une différence entre les deux fréquences ou s’agit il d’une différence de type de solfège.
    Merci à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *