Fréquence de l’Amour, fréquence miraculeuse

Étonnamment l’écoute de cette vidéo nousrapproche étroitement des ressentis de la fréquence accordée à 528 htz(fréquence d’amour et de guérison) .
Ellepeut nous conduire loin, très loin.Son influence agiraitsur les molécules de l’eau contenues dans tout ce qui est vivant, en entourant l’hélice de l’ ADN pouvant produire des effets de guérison.
Les voixutilisées conduiraient àrendre l’ADN humain à son originel, l’état parfait. Ces fréquences peuvent apporter la transformationdans votre vie. Le processus de réparation d’ADN est suivi par des effets avantageux, tant pour la quantité accrue d’énergie de vie que la clarté d’esprit, la conscience éveillée ou la créativité activée, des états extasiés comme la paix intérieure profonde, la danse et le recueil. La voix active votre imagination, l’intention et l’intuition en opérant vers votre but le plus haut et le meilleur.
Dans le solfège sacré on dit que la troisième note de la fréquence de 528 htz, se rapporte de la note MI surla gamme et provient de l’expression « mi-gestorum ra » en latin et signifie «miracle». Étonnamment, c’est exactement la fréquence qu’utiliserait les biochimistes génétiques pour réparer l’ADN cassé, l’empreinte génétique sur laquelle la vie est fondée, le Minourrit le chakra couronne. Dr Puleo suggère un lien avec l’intégrité de l’ADN,
une note musicale pour la maladie.
Il existerait un moyen de suivre l’évolution de l’état de santé en traduisant l’état génétique par la musique.
Lorsqu’il est contrôlé par la musique, le cancer du côlon provoque un son discordant. C’est la conclusion de Gil Alterovitz, chercheur à la Harvard Medical School qui développe un programme informatique qui traduit les protéines et l’expression des gènes par la musique.
Dans sa traduction sonore, l’harmonie représente une bonne santé, et la note discordante indique un état de maladie.

Autres articles de Michel Gautier :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *